Dakira : Deux ans après le départ du militant des droits de l’Homme et des émigrés marocains en France Belgacem laayari

0

Sacrée date ce 20 novembre 2018 à zéro heure trente minutes, la terrible annonce , départ de mon frère, père spirituel LAAYARI BELGACEM, appel de l’unité de soin intensif de l’hôpital Henri Mondor à Créteil..

Je ne saurai ni pourrai remercier toutes les personnes : famille, amiEs, camarades qui nous ont soutenues – Hocine Laayari Saadia , ma famille et moi-même, suite au décès de mon ami, camarade et frère Laayari Belgacem survenu brutalement, je tiens à remercier en particulier Abdallah Zniber, Driss El Kerchi qui m’ont accompagné ce jour pour les formalités administratives et Ali El Baz pour ses conseils, je remercie la présence lors du levée du corps de mes amis tunisiens nombreux à leurs tête Mouhiedine Cherbibe, Abderrazak au nom respectivement CRDHLT et L’UTIT, Souad Frikech Chaoui au nom de l’AMF, Khadija Marzouk, Ahmed Lkhadami, Khadija Nah de Strasbourg, Fouzia Hamhami et Mr Nemri de L’ATMF d’Argenteuil, Ibis Ndiaye du PCF Gennevilliers, Saida et Hayate de Gennevilliers.

Aussi mes amis Ahmed Mouaddine papa de mon amie Mamselle Nadia et Toumi M’hamed qui ont était à mes côtés le jours de ‘enterrement.
Merci de bien vouloir trouver en ces mots l’expression de mon affection et de ma reconnaissance.
Belgacem est parti sereinement et dignement après un combat contre la maladie sans prévenir, très tôt ce 20 novembre ses lumières vont continuer à guider ma vie comme elles ont toujours éclairé mon chemin…

Je cite qlqs confidences qu’il m’a transmis, l’amour de la lecture, lui qui travaillait à l’âge de 16 ans à la Maison du Carton à Casablanca et où il a entravé l’interdit en se procurant les livres et les journaux étrangers censurés, Le Monde, L’Huma….pire une fois en France dans les années 80 il envoyait des livres interdits genre ” Le commandeurs des croyants de John Waterbery et ” Notre Ami le roi” de Gilles Perrault au risque péril de la famille, ces amis le connaissent mieux que moi je cite le journaliste Ahmed Daba, Zaaza, Chbada ……Je conclue qu’il était le fondateur de L’ATMF Créteil et un dès adeptes de défense des droits des migrants au côté de Abderraz, Mouhieddine Cherbib, Kamel Jendoubi et fervent contre les betares au siège de l’ex AMTI ” CAIF” tjs près de son ami Abdel Ghani Ghalfi………
Paix à ton âme mon frère

Leave A Reply